@Article{Supelec558,
author = {Matthieu Geist and Olivier Pietquin and Gabriel Fricout},
title = {Différences temporelles de Kalman : cas déterministe},
journal = {Revue d'Intelligence Artificielle},
year = {2010},
volume = {24},
number = {4},
pages = {423-442},
month = {September},
url = {http://www.metz.supelec.fr/metz/personnel/geist_mat/pdfs/Supelec558.pdf},
doi = {10.3166/ria.24.423-443},
abstract = {Un des thèmes importants de l’apprentissage par renforcement est l’approximation en ligne de la fonction de valeur. En plus de leur capacité à prendre en compte de grands espaces d’état, les algorithmes associées devraient présenter certaines caractéristiques comme un apprentissage rapide, la faculté de traquer la solution plutôt que de converger vers elle (particulièrement en raison de l’entrelacement entre contrôle et apprentissage) ou encore la gestion de l’incertitude relative aux estimations faites. Dans cette optique, nous introduisons un cadre de travail général inspiré du filtrage de Kalman que nous nommons différences temporelles de Kalman. Une forme d’apprentissage actif utilisant l’information d’incertitude est également introduite, et comparaison est faite à l’état de l’art sur des problèmes classiques.}
}